Nos oiseaux de proie ambassadeurs

Nos oiseaux de proie ambassadeurs ont tous des handicaps permanents qui ne permettent pas leur remise en liberté. Ils ont tous été soignés par la Clinique des oiseaux de proie de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, à Saint-Hyacinthe. Plus de 450 oiseaux de proie sont ainsi recueillis et soignés en moyenne chaque année. Pour la réhabilitation, les oiseaux sont ensuite transférés dans les volières de réhabilitation à Chouette à voir!, le site naturel de l'UQROP, qui est situé à Saint-Jude en Montérégie. Les oiseaux ayant un pronostic de remise en liberté nul sont alors placés en volière de présentation pour permettent au public de les observer de plus près. En leur donnant ainsi une seconde chance, ces oiseaux deviennent des ambassadeurs de leurs espèces et sensibilisent le grand public quant à l'importance de protéger les oiseaux de proie et de sauvegarder leurs habitats naturels.

GDA.jpg

GOLLUM

Grand-duc d'Amérique / Bubo virginianus

  • Date d'admission à l'UQROP: 10-06-2010

  • Âge : Né en 2010

  • Provenance : Sainte-Anne-des-Plaines, Laurentides

  • Sexe : Mâle

  • Ce hibou a été trouvé en duvet au sol, probablement tombé en bas du nid. Voulant aider ce jeune apparemment orphelin, des personnes ont commencé à le nourrir à la main pendant un peu plus d’un mois. À son arrivée à l'UQROP, l’oisillon présentait clairement le comportement d’un oiseau imprégné à l’humain. Les vétérinaires ont alors conclu qu’il devenait impossible de remettre un jour cet oiseau en liberté. Il fut donc transféré au programme d’éducation de l’UQROP, où il sensibilisa le grand public par le biais de conférences et d’animations éducatives. Il a été transféré au CIOP de Godbout le 1er novembre 2015. Il y trouvera refuge pour les prochaines années à venir en tant qu’oiseau de proie ambassadeur et le grand public aura le privilège de l’observer de près lors d’événements de sensibilisation.

ISEULT

Grand-duc d'Amérique / Bubo virginianus

  • Date d'admission à l'UQROP : 22-09-2017

  • Âge : Née en 2016

  • Provenance : Farnham, Montérégie

  • Sexe : Femelle

  • Retrouvé par un particulier, ce hibou semblait blessé à l'aile gauche et n’arrivait pas à s’envoler. Cette femelle Grand-duc d'Amérique a été transférée à la Clinique des oiseaux de proie, où elle a été prise en charge par les vétérinaires. Elle présentait une plaie au niveau de son bec et les vétérinaires ont suspecté un trauma car elle tenait son aile gauche très basse. De plus, elle était très maigre et déshydratée. Les radiographies ont démontré qu’elle présentait une amyotrophie du muscle pectoral gauche, avec possibilité d’atteinte nerveuse. Elle fut par la suite transférée dans les volières de réhabilitation à Chouette à voir. Après plusieurs mois, elle démontrait un grand déficit de son port d’aile gauche et elle était incapable de voler en hauteur. Les vétérinaires ont alors conclu qu’il devenait impossible de remettre cet oiseau en liberté. Elle fut transférée au CIOP de Godbout le 7 novembre 2018 et elle y trouvera refuge dans une volière de présentation en compagnie d'un mâle de son espèce.

DSCN1167.jpg

TRISTAN

Grand-duc d'Amérique / Bubo virginianus

DSCN1172.jpg
  • Date d'admission à l'UQROP: 01-05-2017

  • Âge : Né en 2016

  • Provenance : Trois-Rivières, Mauricie

  • Sexe : Mâle 

  • Ce hibou a été retrouvé blessé dans la cour arrière d’un particulier à Trois-Rivières. Il fut ensuite transféré à la Clinique des oiseaux de proie, où il a été pris en charge par les vétérinaires sur place. Il avait l’aile gauche basse et présentait plusieurs hématomes au niveau de cette aile. Les radiographies ont révélé une fracture au niveau de l’humérus de son aile gauche. Cette dernière fut stabilisée à l’aide de bandages et un long processus de réhabilitation s’est amorcé dans les volières à Chouette à voir. Après plusieurs mois, ce mâle Grand-duc d’Amérique présentait un léger déficit d’extension de son aile gauche, avec une rotation au niveau de son site de fracture. Il arrivait à monter en hauteur, mais son vol était laborieux et il s’épuisait rapidement. Son vol était bruyant et ces plumes de queue à gauche étaient toutes abîmées. Les vétérinaires ont alors conclu qu’il devenait impossible de remettre cet oiseau en liberté. Il fut transféré au CIOP de Godbout le 7 novembre 2018 et les visiteurs auront le privilège de l’observer dans sa volière de présentation en compagnie d'une femelle de son espèce.  

ATLAS

Pygargue à tête blanche / Haliaeetus leucocephalus

DSCN0395.jpg
  • Date d'admission à l'UQROP : 05-12-2008

  • Âge : Née en 2008

  • Provenance : La Pêche, Outaouais

  • Sexe : Femelle

  • Trouvée blessée par un particulier, elle a été transportée à la Clinique des oiseaux de proie à Saint-Hyacinthe pour y être examinée. À son arrivée, elle était déshydratée et présentait une fracture au tibiotarse de la patte droite. Lors de la réhabilitation, les vétérinaires ont constaté chez elle un comportement inhabituel de la part d’un oiseau de proie. Elle était agressive et s'est posée sur le gant du vétérinaire qui la nourrissait. Ce comportement démontre qu’elle a été imprégnée à l’humain et il deviendra alors impossible de la remettre en liberté. Pendant un peu plus d’un an, elle fut entraînée par l’équipe d’éducation de l’UQROP pour finalement constater qu’elle était trop agressive. Elle a par la suite été placée en volière de présentation à Chouette à voir!. Ce Pygargue à tête blanche a été transféré au CIOP de Godbout le 25 janvier 2018 et y trouvera refuge pour les prochaines années à venir. 

ROMÉO

Harfang des neiges / Bubo scandiacus

  • Date d'admission à l'UQROP : 27-11-2013

  • Âge : Né en 2013

  • Provenance : Paspébiac, Gaspésie

  • Sexe : Mâle

  • Il a été trouvé par un particulier le long d’une route, probablement victime d’une collision avec un véhicule. Il fut transporté au Bioparc de la Gaspésie par les agents de protection de la faune en attendant son transfert à la Clinique des oiseaux de proie. À son arrivée, les vétérinaires ont observé qu’il avait une fracture ouverte du carpométacarpe au niveau de son aile gauche. Malgré les bons soins, les vétérinaires ont dû procéder à une amputation partielle de cette aile. Le vol de cet oiseau s’en trouvant grandement affecté, il deviendra alors impossible de le remettre en liberté. Il a ensuite été transféré au CIOP de Godbout le 25 janvier 2018. Les visiteurs auront le privilège de l’observer dans sa volière de présentation en compagnie d'une femelle de son espèce. 

AC16CA64-5198-4562-8999-4E9807EE12E2-3.j
DSCN1273.JPG

JULIETTE

Harfang des neiges / Bubo scandiacus

  • Date d'admission à l'UQROP : 31-03-2015

  • Âge : Adulte à l'admission

  • Provenance : Saint-Constant, Montérégie

  • Sexe : Femelle

  • Elle a été trouvée blessée par un particulier à Saint-Constant en 2015. Elle semblait très faible et ne volait pas. Elle fut donc transportée vers la Clinique des oiseaux de proie par un bénévole du Centre de réhabilitation des oiseaux blessés. À son arrivée, les vétérinaires ont observé qu’elle avait une facture ouverte à l’aile droite au niveau de son humérus. Elle avait également un hématome sur son coude droit et présentait une plaie à la base de la queue, près de son cloaque. Ses blessures étaient probablement le résultat d’une collision avec un véhicule. Malgré les bons soins vétérinaires qu’elle a reçus, son aile droite gardera des séquelles permanentes. Le vol de cet oiseau s’en trouvant grandement affecté, il deviendra alors impossible de le remettre en liberté. Elle fut introduite par la suite dans une volière de présentation à Chouette à voir. Elle a été transférée au CIOP de Godbout le 13 mai 2018 et les visiteurs auront le privilège de l’observer dans sa volière de présentation en compagnie d'un mâle de son espèce.

MERLIN

Faucon émerillon / Falco columbarius

DSCN1745-2.jpg
  • Date d'admission à l'UQROP : 24-04-2019

  • Âge : Né avant 2018

  • Provenance : Pointe-Claire, Montréal

  • Sexe : Mâle 

  • Des agents de la sécurité publique de Montréal ont transmis le signalement d'un Faucon émerillon blessé à la SPCA de Montréal. Par la suite, l’oiseau a été acheminé à la Clinique des oiseaux de proie à Saint-Hyacinthe par un bénévole. Les vétérinaires ont procédé à son examen physique complet, la cause de sa blessure demeurant inconnue. Les radiographies ont démontré une fracture ouverte à l’aile gauche, au niveau du carpométacarpe, et l’extrémité de cette aile présentait un œdème sévère. La fracture de l’os a bien guéri et il a été transféré dans les volières de réhabilitation à Chouette à voir, le site naturel de l’UQROP. Après plusieurs mois de réadaptation, l’oiseau ne parvient pas à effectuer de beaux vols. Les causes de ce handicap sont possiblement une atteinte profonde aux ligaments, à la base des rémiges primaires de son aile gauche. Ce handicap est considéré permanent et l’oiseau ne pourra jamais voler suffisamment bien pour être remis en liberté. Il fut transféré au CIOP de Godbout le 25 juillet 2019 et il y trouvera refuge pour les prochaines années à venir en tant qu’oiseau de proie ambassadeur.

VIVIANE

Faucon émerillon / Falco columbarius

Image2.jpg
  • Date d'admission à l'UQROP : 15-05-2019

  • Âge : Née avant 2018

  • Provenance : Saint-Amable, Montérégie

  • Sexe : Femelle

  • Cette femelle Faucon émerillon a été trouvée au sol par des enfants dans le Parc Albini-Gemme à Saint-Amable, en Montérégie. Un bon samaritain a capturé l’oiseau blessé et l’a acheminé à la Clinique des oiseaux de proie à Saint-Hyacinthe. Les vétérinaires ont procédé à son examen physique complet, la cause de sa blessure demeurant inconnue. Les radiographies ont démontré une fracture ouverte à l’aile gauche, au niveau de l’humérus. Elle a subit une chirurgie orthopédique au niveau de cette aile et la pose d’une tige intramédullaire a dû être nécessaire pour aider à la guérison de l’os. Elle a été transférée dans les volières de réhabilitation à Chouette à voir, le site naturel de l’UQROP. Après plusieurs mois de réadaptation, l’oiseau ne parvient pas à effectuer de beaux vols. Ce handicap résulte principalement d’une rotation de l’humérus au site de la fracture. Aussi, une altération de la biomécanique par la cicatrisation des muscles ou une atteinte d’un nerf périphérique de l’aile gauche est probable. Ce handicap est considéré permanent et l’oiseau ne pourra jamais voler suffisamment bien pour être remis en liberté. Il fut transféré au CIOP de Godbout le 25 juillet 2019 et il y trouvera refuge dans une volière de présentation pour les prochaines années à venir, en compagnie d’un mâle de son espèce.

DSCN1787-1.jpg

RUBIS

Urubu à tête rouge / Cathartes aura

  • Date d'admission à l'UQROP : 28-09-2018

  • Âge : Né en 2018

  • Provenance : Saint-Cuthbert, Lanaudière

  • Sexe : Mâle

  • Ce jeune urubu a été retrouvé blessé à une aile à Saint-Cuthbert dans Lanaudière. Il a été transféré à la Clinique des oiseaux de proie, où il a été pris en charge par les vétérinaires sur place. Il tenait son aile droite en hauteur et il était très maigre. De plus, son plumage au niveau de ses plumes de queue et de son aile droite était très abîmé. Les radiographies ont révélé une vieille fracture au niveau de l’humérus de son aile droite avec une légère rotation et un gros cal osseux s’était formé autour de cette fracture. Il fut ensuite transféré dans les volières de réhabilitation à Chouette à voir. Les vétérinaires ont observé que l’oiseau courait davantage au sol, mais il arrivait tout de même à s’envoler avec beaucoup de difficulté. Il gardera un déficit sévère à cette aile et les vétérinaires ont alors conclu qu’il devenait impossible de remettre cet oiseau en liberté. Cet Urubu à tête rouge fut transféré au CIOP de Godbout le 25 décembre 2018 et il y trouvera refuge pour les prochaines années à venir. 

SONIA

Chouette rayée / Strix varia

DSCN1300-2 (2).jpg
  • Date d'admission à l'UQROP : 26-09-2017

  • Âge : Née en 2016

  • Provenance : Saint-Anicet, Montérégie

  • Sexe : Femelle

  • Cette chouette a été transportée par les agents de protection de la faune de Sallaberry-Valleyfield vers la Clinique des oiseaux de proie en septembre 2017. À son arrivée sur place, les vétérinaires ont constaté qu’elle présentait plusieurs traumatismes et toutes les plumes de sa queue étaient manquantes. L’historique de ses blessures demeure inconnu, mais une collision expliquerait la gravité de celles-ci. Son examen ophtalmologique révèle que son œil droit a été très affecté. Les vétérinaires ont observé une inflammation et une déformation au niveau de l’iris, de même que des opacités au niveau de son cristallin. De plus, une synéchie s’était formée, soit une adhérence cicatricielle entre l’iris et le cristallin. Les radiographies ont aussi démontré plusieurs fractures au niveau de ses ailes, soit de la clavicule et du coracoïde de l’aile droite, ainsi qu’à ses deux scapulas, c’est-à-dire les omoplates. Dévoilant une hyper extension des épaules vers l’arrière, elle avait beaucoup de difficulté à voler dans les volières  de réhabilitation de l’UQROP, elle n’arrivait pas à se percher en hauteur. Malheureusement, les vétérinaires ont conclu que sa remise en liberté devenait impossible. Elle a été transférée au CIOP de Godbout le 7 novembre 2018. Elle y trouvera refuge en tant qu’oiseau de proie ambassadeur et le grand public aura le privilège de l’observer de près dans sa volière de présentation. 

LAURENT

Chouette rayée / Strix varia

DSCN1691-2.jpg
  • Date d'admission à l'UQROP : 21-08-2018

  • Âge : Né en 2018

  • Provenance : Mont-St-Bruno, Montérégie

  • Sexe : Mâle

  • Cette chouette mâle a été trouvée au sol dans un verger du Parc National du Mont-St-Bruno, en Montérégie. Elle a été transportée par un agent de protection de la faune vers la Clinique des oiseaux de proie en août 2018. Les vétérinaires ont constaté qu’elle présentait une fracture ouverte à l’aile gauche, au niveau du radius et de l’ulna. L’historique de sa blessure demeure inconnu. La fracture à son aile gauche a bien guéri, mais malgré les bons soins vétérinaires reçus et plusieurs mois de réhabilitation dans les volières de Chouette à voir, l’oiseau ne parvient pas à bien voler. Des adhérences au niveau des tendons se sont formées autour du cal osseux, au site de fracture. De plus, il garde une ankylose à son poignet de l’aile gauche et sa condition est considérée permanente. Cette chouette ne pourra malheureusement jamais être remise en liberté, car elle ne pourra jamais voler suffisamment bien pour garantir sa survie. Cette chouette rayée a été transférée au CIOP de Godbout le 25 juillet 2019 et elle y trouvera refuge dans une volière de présentation, en compagnie d’une femelle de son espèce.

DSCN2008-1.jpg

MAYZIE

Buse à queue rousse / Buteo jamaicensis

  • Date d'admission à l'UQROP : 03-11-2017

  • Âge : Adulte à l'admission

  • Provenance : Sallaberry-de-Valleyfield, Montérégie

  • Sexe : Femelle

  • Elle a été retrouvée blessée par un particulier près d’une carrière à Salaberry-de-Valleyfield. Elle fut transportée par la suite à la Clinique des oiseaux de proie à Saint-Hyacinthe par les agents de protection de la  faune. À l’examen de ses blessures, les vétérinaires ont déterminé qu’elle avait été victime d’une collision avec un véhicule. Elle présentait une luxation de son aile droite avec une fracture articulaire au niveau du coude. Malgré les bons soins des vétérinaires, cette aile démontre une forte ankylose, ce qui l’empêche de voler suffisamment bien pour être remise en liberté. De plus, elle a subi un trauma oculaire lors de l’impact avec le véhicule et sa vision en garde des séquelles. Cette Buse à queue rousse a été transférée au CIOP de Godbout le 25 janvier 2018. Elle a malheureusement dû subir une petite amputation du bout de son aile droite en octobre 2018, dû à des complications de son handicap. Les visiteurs auront le privilège de l’observer dans sa volière de présentation et d’en apprendre davantage sur son espèce. 

ARTÉMIS

Faucon pèlerin / Falco peregrinus

DSCN2699 (2).JPG
  • Date d'admission à l'UQROP : 05-08-2020

  • Âge : Née en 2020

  • Provenance : Stoneham-et-Tewkesbury, Capitale-Nationale

  • Sexe : Femelle

  • Cette femelle Faucon pèlerin a été trouvée blessée sur le bord d'une route, possiblement frappée par une voiture ou entrée en collision avec un fil électrique. Elle a été transportée par les agents de protection de la faune vers la Clinique des oiseaux de proie. Les vétérinaires ont alors découvert une fracture à l'humérus de son aile gauche, près de son épaule. Une chirurgie orthopédique a été effectuée, mais malheureusement, une grosse cicatrice osseuse s'est formée suite à une complication. Elle a tout de même été transférée en volière de réhabilitation à Chouette à voir pour qu'elle puisse s'exercer au vol. Cependant, le faucon conserve une ankylose au niveau du coude qui l'empêche de bien voler et il ne pourra pas retrouver sa liberté car son handicap est considéré comme permanent. Cette femelle Faucon pèlerin a été transférée au CIOP de Godbout le 11 juin 2021. Elle y trouvera refuge pour les prochaines années à venir en tant qu’oiseau de proie ambassadeur, en compagnie d’un mâle de son espèce.

ÉOLE

Faucon pèlerin / Falco peregrinus

DSCN2700 (2).JPG
  • Date d'admission à l'UQROP : 11-07-2018

  • Âge : Né avant 2018

  • Provenance : La Pocatière, Bas-Saint-Laurent

  • Sexe : Mâle

  • Ce Faucon pèlerin mâle a été trouvé au sol, blessé par un autre faucon. Il a été acheminé à la Clinique des oiseaux de proie par les agents de protection de la faune de La Pocatière. À son arrivée, les vétérinaires ont observé un large hématome au coude droit, ainsi qu'aux muscles pectoraux droits. Le faucon a été transféré dans les volières de réhabilitation à Chouette à voir. Après plusieurs mois de réadaptation, l'oiseau ne parvient pas à voler. Une perte d'innervation de l'aile droite empêche le bon usage de celle-ci. Malgré les bons soins vétérinaires et la réhabilitation, l'oiseau ne pourra malheureusement plus retourner en liberté, son handicap étant considéré permanent. Ce faucon a été placé en captivité dans une volière de présentation à Chouette à voir pendant quelques temps, avant d'être transféré au CIOP de Godbout le 11 juin 2021. Il y trouvera refuge pour les prochaines années à venir, en compagnie d'une femelle de son espèce.  

Solstice - CA.jpg

SOLSTICE

Crécerelle d'Amérique / Falco sparverius

  • Date d'admission à l'UQROP : 15-07-2016

  • Âge : Née en 2016

  • Provenance : Asbestos, Estrie

  • Sexe : Femelle

  • Cette femelle crécerelle et trois autres oisillons de sa couvée ont été trouvés après que l’arbre creux où se trouvait leur nid soit tombé au sol. Les personnes qui les ont découverts ont nourri les oisillons avec du foie pendant une semaine. À leur arrivée à la Clinique des oiseaux de proie, les oisillons étaient en mauvais état. La jeune Solstice avait des pertes d’équilibre et ses os étaient mous tellement l’oiseau avait souffert de carence en calcium. De plus, elle présentait les comportements typiques d’un oiseau imprégné à l’humain. Une supplémentation en calcium et une diète appropriée ont permis à l’oiseau de se rétablir. Par contre, un oiseau de proie imprégné à l’humain ne doit jamais être remis en liberté car les risques d’attaque envers les humains sont trop grands. Après sa convalescence, Solstice fut transférée au programme d’éducation de l’UQROP. Elle est arrivée au CIOP de Godbout le 27 mai 2019 et elle y trouvera refuge pour les prochaines années à venir en tant qu’oiseau de proie ambassadeur. Elle sensibilisera le grand public quant à l’importance de protéger les oiseaux de proie et de sauvegarder leurs habitats naturels par le biais de conférences et d’animations éducatives.

RUFUS

Faucon gerfaut x sacre / Falco rusticolus x cherrug

DSCN2656 (2).JPG
  • Âge : Né en 2016

  • Provenance : Severn Bridge, Ontario

  • Sexe : Mâle

  • Ce mâle Faucon gerfaut croisé Faucon sacre est né à Golden Creek Bird Farm, un éleveur d'oiseaux de proie utilisés à des fins de fauconnerie. C'est l'entreprise Artémis Gestion de la faune qui a acquis le faucon, dans le but d'effectuer du contrôle aviaire de certaines espèces d'oiseaux indésirables. Après quelques temps à chasser des goélands, étourneaux et pigeons, l'équipe a transféré Rufus en volière avec une femelle hybride pour une possible reproduction. Finalement, l'entreprise a décidé de confier l'oiseau à notre organisme. Il est arrivé au CIOP de Godbout le 22 février 2021 et il y trouvera refuge pour les prochaines années à venir en tant qu’oiseau de proie ambassadeur. 

HERCULE

Petite Buse / Buteo platypterus

20210909_170344 (2).jpg
  • Date d'admission à l'UQROP : 09-07-2007

  • Âge : Né en 2007

  • Provenance : Saint-Joachim, Capitale-Nationale

  • Sexe : Mâle

  • Cette Petite Buse mâle a été retrouvée en duvet au sol, au pied de son nid dans une érablière, où deux autres oisillons se trouvaient. Il a été transféré à la Clinique des oiseaux de proie où il a été pris en charge par l'équipe vétérinaire. À son examen physique, il était déshydraté et présentait une plaie à son aile gauche, entre son coude et son poignet, avec beaucoup d'asticots. Les vétérinaires ont procédé au nettoyage de la plaie et ont découvert une fracture à son aile gauche, au niveau de son humérus. Une chirurgie orthopédique a été réalisée afin d'aider cette jeune Buse. Malheureusement, tous ces soins ont nécessité beaucoup de manipulations auprès de l'oisillon et l'imprégnation à l'humain est devenu inévitable. Après sa convalescence, Hercule fut transféré au programme d’éducation de l’UQROP. Il est arrivé au CIOP de Godbout le 6 août 2021 et il y trouvera refuge pour les prochaines années à venir en tant qu’oiseau de proie ambassadeur.